Home / Journal / Centre-Ville / La rue de l’Eglise
La rue de l’Eglise

La rue de l’Eglise

Rue de L’Eglise

Cet axe routier sert désormais de voie de contournement du trafic traversant la place Pierre Sémard, trop souvent encombrée. Il en résulte de nombreux inconvénients pour les propriétaires riverains, comme le bruit ou les vibrations. De même, le carrefour entre cette voie communale et la rue de Paris est inadapté : il existe un fort risque d’accident de piétons lié à l’importance de la circulation. Notamment pour les enfants qui utilisent le conservatoire de musique.
En juin 2018, pour la première fois dans l’histoire moderne, la portion de la route nationale située devant la gare SNCF était submergée à l’occasion d’un violent orage générateur d’importantes précipitations. Cette situation apparaît liée à l’imperméabilisation du sol. La municipalité n’anticipe pas le retour d’un tel scénario. Par exemple, en développant une dynamique d’infiltration de l’eau météorique. LA RUE DE L’EGLISE LA PLACE DU LAVOIR Rue de l’Eglise, une partie des immeubles anciens a été détruite (côté des numéros impairs), afin de réaliser 34 logements HLM et des commerces. Les travaux relatifs aux nouvelles constructions, que doit réaliser I3F, n’ont pas débuté. L’altimétrie, l’âge et la position des bâtiments anciens justifient la réalisation de plusieurs expertises judiciaires, pour définir d’éventuels défauts existants. Sauf que les élus demeurent silencieux sur ce projet qui a entraîné la démolition du garage. Plusieurs éléments de cette opération sont générateurs d’une légitime inquiétude. Par exemple, l’un des magasins, dont la façade sera située sur cette rue, abritera un transformateur électrique. D’où la création d’un champ électromagnétique nocif. De plus, le nombre de places de stationnement pour automobiles est inférieur à celui imposé par la ville.
La morphologie de la rue est très particulière : en raison de la pente et du tracé rectiligne, elle est propice à la formation de coulées de boue, qui apparaissent lorsque survient une pluie violente. Le ruissellement est d’autant plus dangereux que la chaussée se transforme alors en torrent, et que divers agrégats solides, voire des véhicules, sont entraînés dans un flux particulièrement destructif, notamment pour les bâtiments. Toute cette masse charriée peut aboutir dans les immeubles situés rue de Paris, au niveau du carrefour. Cette situation correspond à un risque naturel majeur, soumis à une réglementation spécifique gérée par le préfet.

About Birol2020

Scroll To Top
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com